vigilances : le making-of

Le ciel a parfois un rôle amplificateur sur la route, une vigilance encore plus... Une mission : informer mais aussi conseiller.

Une veille toujours active

À l’image des diverses sources événements, la vigilance de Météo France est intégrée à cette veille, même si elle est souvent prévisible à moyen terme.

En amont, les contacts sont réactivés et les sujets annexes présélectionnés.

Enrichir l’info de base de la vigilance

Loin du simple copier-coller ou la diffusion de la vignette de Météo France, l’objectif est d’informer au plus près et apporter des conseils.

Coller à l’info de terrain : en cas de fortes intempéries, un point régulier est réalisé pour diffuser les mesures routières mises en place, grâce aux contacts avec les SDIS (pompiers), préfectures et autorités locales.

La bonne conduite : diffusée parfois en pré-alerte et toujours associée aux infos de la vigilance, divers conseils pratiques pour les usagers de la route sont rappelés en texte et parfois en vidéo.

Saviez-vous par exemple qu’en cas d’inondation, un véhicule électrique ne doit pas rouler sur une chaussée si l’eau dépasse la moitié de la jante ?

Assurer un suivi : parfois après même la période de vigilance en raison de restrictions de circulation toujours activées.

Une cartographie personnalisée et animée

Tout en reprenant des données de la vigilance, la cartographie est spécifique à traficalert.

Celle-ci est actualisée à chaque changement de la vigilance.

Intégrée à l’offre de contenus, elle est diffusable facilement et automatiquement sur votre service, c’est un gif animé d’un format de 400x400 pixels.

toute l'info trafic

Les vigilances s'intègrent à un contenu plus vaste : celui des infos trafic.

Ce que vous offre traficalert en plus

De l’humain : face aux systèmes automatiques, je vous propose un regard humain sur la circulation, le moyen de mettre en avant les éléments majeurs face à d’autres, d’expliquer et de conseiller.

Un regard global : au delà des sources trafic habituelles, j’effectue une veille sur « l’info géné » avec cette question simple : « quel impact sur le trafic ? »

L’anti fake-news : les infos diffusées sont recoupées et vérifiées avant diffusion. Les sources sont certifiées, en cas d’événement exceptionnel, les services du département, préfectures, pompiers ou autres sont sollicités.

Hautement configurable : zone géographique, thème, niveau d’alerte, longueur des textes... traficalert vous propose une solution adaptée à vos besoins.

Sept grandes régions et des suppléments

Le territoire est découpé en 7 grandes régions en raison de leurs spécificités de déplacements, côtier, transit, région la plus chargée...

Chaque édition intègre :

Une synthèse quotidienne reprenant les faits essentiels prévus et en cours réactualisés au minimum une fois par jour.
Des brèves et des articles diffusés à tout moment (travaux, événements, opération diverse, manif...).
Des éléments de référence (réglementation, conseils pratiques).
Un indice global de risque sur le trafic de 1 à 5.

En supplément :

Un point sur la météo routière (son impact sur le trafic).
Les couleurs du jour et les prévisions de Bison Futé enrichies par d’autres sources.
Infos et mesures spéciales poids lourds.

Ces trois suppléments sont intégrés à des synthèses nationales spécifiques.

Quel lien entre l’actualité et le trafic ?

De plusieurs années passées à suivre l’actu, j’ai conservé ce regard et une veille avec cette fois une question : « quel impact sur le trafic ? »

Grève dans les transports : avec un report sur la route, mais dans quelle mesure ?

Une manif : au delà du parcours et des neutralisations, quel secteur ou quels trajets à éviter ?

Une visite officielle : même si le parcours et les mesures restent souvent confidentielles, quels axes et quelles tranches à éviter ?

Une info : plusieurs formats

Un rédactionnel « hautement responsive », les infos diffusées sont rédigées sous plusieurs formats pour s’adapter à diverses configurations, du titre à mettre en une au ticker news en passant par le tweet.

Cellule de crise : uniquement l’info pratique et vérifiée

Événement majeur, fortes intempéries, attentat, mesures de police... dans ces situations, traficalert passe en version crise avec des impératifs.

Des sources vérifiées : je me fonde uniquement sur les sources officielles (préfectures, départements, autorités locales, pompiers) ainsi que les secours et relais sur le terrain. L’objectif est de ne pas propager de fake-news.

Uniquement le trafic : le service étant dédié à la circulation, ne sont diffusées que des infos sur les neutralisations, mesures mises en place avec impact sur le trafic, dans la limite de la confidentialité parfois demandée.

Des conseils : des rappels sur les comportements à observer, des numéros dédiés au public ou autres infos pratiques sont diffusés.

Un coup de fil : si vous avez demandé, je vous laisse un message texte ou vocal pour vous alerter du passage en mode crise.

les packs infos trafic

Les contenus traficalert sont propulsés en push automatiquement via des fichiers XML dédiés à votre service et configurés selon votre demande.

Le XML permet une intégration facile et se met à jour dès diffusion d'une nouvelle info.



Tarif mensuel
750 € H.T.

Pack intégral

L’ensemble des infos diffusées sur traficalert, nationales ou régionales :

Briefs quotidiens de synthèse des 7 régions et articles
Météo routière (synthèse ou détaillée, vigilance)
Express’Trafic (brèves ou annonces)
Prévisions de Bison Futé (nationales et régionales)
Éditions spéciales (activation format crise)
Fichiers KML pour géolocalisation sur carte (si activée)
Infographies sans marque (vigilance, couleurs Bison Futé...)

Tarif mensuel : 750 € H.T.

Tarif mensuel
150 € H.T.

Pack région

Les infos diffusées sur traficalert pour une des sept régions :

Brief quotidien de synthèse et articles
Météo routière (synthèse ou détaillée, vigilance)
Express’Trafic (brèves ou annonces)
Prévisions de Bison Futé (nationales et régionales)
Éditions spéciales (activation format crise)
Fichiers KML pour géolocalisation sur carte (si activée)
Infographies sans marque (vigilance, couleurs Bison Futé...)

Tarif mensuel : 150 € H.T.

Tarif annuel
600 € H.T.

Pack vacances

Les infos spéciales vacances et week-end diffusées sur traficalert :

Brief national de la période
Météo routière du week-end
Points noirs par trajet
Synthèse de la période
Infographies sans marque (cartes couleurs Bison Futé)

Tarif annuel : 600 € H.T.

Tarif mensuel par réseau
50 € H.T.

Option réseaux sociaux

Le système traficalert peut se charger de diffuser automatiquement et directement les infos sélectionnées sur vos réseaux sociaux (Twitter, Facebook...).

Ce système repose sur le prestataire dlvrit.

Tarif mensuel par réseau : 50 € H.T.

Frais de création des fichiers XML payés une seule fois hors changement, 200€ H.T. L'activation des flux est réalisée après paiement du pack mensuel ou trimestriel.

un exemple client

Zérotracas trafic : prévisions et alertes nationales et régionales

Le site de MMA Assurances dédié au risque routier et aux conseils intègre depuis sa création le service trafic de traf&drive.

Une ligne éditoriale axée sur le national, l’événementiel et les alertes sur les faits impactant les conditions de circulation, un service connecté en continu sur la base de donnée traficalert.

la dernière news du blog

Le flux twitter @trafic_idf a passé la barre de 4000 abonnés

mardi 29 octobre

La région Ile-de-France est la plus embouteillée de France, c’est mécanique, c’est le flux régional le plus suivi, il a passé ce week-end le cap des 4000 abonnés (bon je sais je suis loin d’une Kim Kardashian...)

sur les réseaux sociaux


linkedin

twitter

facebook

instagram